Menu

Une centrale photovoltaïque en France

septembre 20, 2018 - Photovoltaique
Une centrale photovoltaïque en France

La plus grande centrale photovoltaïque en France, a était mise en service dans le Calvados.

Nouvelle centrale photovoltaïque en France

Un site historique

Une centrale photovoltaïque au sol de 9,83 MW, appelée « Centrale Solaire du Plateau », vient d’entrer en service à Colombelles, dans le Calvados. Cette centrale a était installée sur un site ou se trouvait une centrale électrique qui fonctionnait en exploitant le charbon. Anciennement, la centrale électrique était d’ailleurs la plus grande centre de Normandie. La nouvelle centrale photovoltaïque en France a tout de même nécessité un investissement de 12 millions d’euros.
Ce site a été durant de nombreuses années le plus grand site industriel de Normandie, employant jusqu’à 6300 salariés et occupant une superficie de 160 ha au siècle dernier.
Dans les années 70, elle produisait 1 million de tonnes d’acier par an. La dernière coulée a eu lieu en 1993 puis l’usine fut démantelée. Depuis, Caen la Mer, la commune de Colombelles et Normandie Aménagement ont œuvré à la revitalisation du site, avec la création de zones d’activités (Normandial, Lazzaro, du Plateau), du campus technologique Effiscience et de la ZAC Jean Jaurès. Une emprise de 19,3 ha restait toutefois difficilement aménageable en raison de l’instabilité du sous-sol.
Pour Caen la Mer, l’intérêt de développer une centrale photovoltaïque au sol est rapidement apparu.

Aspect technique

La Centrale Solaire du Plateau est la première centrale photovoltaïque en France au sol construite dans le département du Calvados. Elle est constituée de 28940 panneaux photovoltaïques fabriquée en France. Afin d’améliorer les performances de productivité, les panneaux sont installés sur 362 trackers pour permettre aux panneaux photovoltaïques de suivre les rayons du soleil tout au long de la journée.

France PAC Environnement photovoltaïque

Centrale photovoltaïque en France

Cette installation est couplé a quinze ondulleurs afin de convertir le courant continu obtenu en courant alternatif pour permettre de le réinjecter dans le réseau. L’électricité produite est directement injectée pour alimenter tout un quartier.

Valorisation des lieux

Le permis de construire a été obtenu en mars 2014. Le projet a ensuite été retenu à un appel d’offres PV en 2015. Cette centrale solaire valorise dorénavant un foncier non commercialisable, renforce l’attractivité des zones d’activités et termine la reconquête de cette friche industrielle urbaine.

Vous trouverez de nombreuses informations concernant la filière photovoltaïque sur la page Facebook de France PAC Environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *