Menu

Chauffage, comment réduire ses besoins énergétiques

août 25, 2020 - aérothermie, isolation, ventilation
Chauffage, comment réduire ses besoins énergétiques

Le chauffage est considéré comme une priorité pour une optimisation énergétique réussie. France PAC Environnement accompagne depuis plus de 10 ans les particuliers comme les professionnels dans le grand mouvement de transition énergétique mondial. L’une des première action préconisé par France PAC Environnement consiste a réduire les besoins en chauffage. Pour celà, nous proposons une série de processus pour une optimisation énergétique efficace.

 

Pourquoi la réduction des besoins de chauffage est-elle prioritaire ?

Selon l’avis France PAC Environnement, le chauffage est une priorité dans le cadre d’une rénovation énergétique. En effet, les dépenses de chauffage constitue bien souvent le pôle de dépenses de fonctionnement le plus important. Pour ces raisons, après une étude de la configuration et des caractéristiques de votre habitations, France PAC Environnement cible l’ensemble des éléments qui nécessitent une intervention prioritaire, vous conseil sur les optimisation prioritaire et réalise les travaux nécessaire dans les règles de l’art. Avec France PAC Environnement vous avez l’assurance d’une rénovation énergétique optimum.

 

Quelles solutions propose France PAC Environnement pour réduire les besoins en chauffage ?

Le premier conseil que pourra vous donner nos techniciens concerne l’isolation. L’isolation permet de réaliser de véritable économies d’énergie. En effet, la réduction des fuites thermique permet de conserver la chaleur au sein de l’habitation qui par suite nécessitera moins de solliciter le chauffage. La première étape d’une rénovation énergétique efficace débute donc par une isolation. Ensuite, il peut être intéressant de s’attarder sur la ventilation qui elle aussi est souvent la source de nombreuses pertes thermiques.

 

Par quel type d’isolation débuter ?

Pour une action plus efficace, France PAC Environnement recommande d’agir de haut en bas. L’air une fois chauffé se dilate et devient plus léger que l’air ambiant. L’air chaud a donc tendance a monter. Il termine sa course à l’extérieur. Souvent suite à des déperditions thermiques liées à une mauvaise isolation de la toiture.

France PAC Environnement recommande d’agir en priorité sur les partie hautes de votre habitation

Pour résoudre la problématique de l’isolation de la toiture, France PAC Environnement recommande, lorsque la configuration de la maison le permet d’opérer à l’isolation des combles perdus avec la méthode du soufflage. Ce type d’isolation permet d’éviter de lourd travaux ou la perte de superficie habitable. La méthode du soufflage en plus de permettre une facilité d’utilisation permet d’obtenir des résultats d’isolation imbattables.

En effet, la méthode du soufflage qui consiste a propulser directement sur la zone a isoler des flocons d’isolant qui vont s’agglomérer entre eux pour finalement former un tapis isolant continu sans aucune fuite thermique. De plus cette méthode permet d’isoler même le recoins les moins accessible. Les matières utilisées pour ce type d’isolation sont d’origine naturelles, 100% recyclable, imputrescible, ininflammable et n’inflige aucun surpoids important à la structure de la maison. Ce type d’isolation permet tout de même de réduire de 30% la facture énergétique dédié au chauffage.

Quels sont les autres solutions d’isolation proposées par France PAC Environnement

Bien entendu il existe d’autre possibilité d’isolation, notamment par l’extérieur par exemple. Ce type d’isolation apporte un confort lors de l’installation puisqu’elle ne nécessite aucune intervention au sein de la maison. De plus elle permet d’éviter de perdre la aussi en superficie dans l’habitation. Enfin elle permet en même temps qu’une rénovation thermique, une rénovation esthétique extérieure de l’habitation.

Il est aussi possible voir recommandé dans certains cas de procéder a un changement de fenêtre pour des solutions double vitrage par exemple qui permettent de mieux conserver la chaleur au sein de l’habitation.

 

Pourquoi la ventilation est-elle une source de déperditions thermiques ?

France PAC Environnement recommande l'usage de la VMC Double Flux

Le renouvellement de l’air est indispensable au sein d’une pièce de vie, mais la ventilation est souvent source de déperditions énergétique importante. Pour répondre a cette problématique, France PAC Environnement propose la VMC Double Flux

La ventilation est un élément indispensable dans une habitation. On ne parle pas ici d’un simple ventilateur qui brasse l’air, mais bien d’une solution pour renouveler efficacement l’air intérieur de la maison. La ventilation assure l’assainissement des pièces de vie grâce a un renouvellement de l’air. Cependant, dans la plus part des technologies de ventilation le flux d’air sortant est évacué avec la chaleur qu’il transporte. France PAC Environnement apporte donc une solution de ventilation qui permet de limiter les pertes thermiques par le biais de la VMC Double Flux.

La VMC Double Flux permet de capter l’air extérieur, puis de le filtrer de façon à éliminer le plus d’allergènes possibles. Cet air filtré récupère ensuite la chaleur contenu dans le flux d’air sortant. Ainsi la VMC Double Flux permet un renouvellement optimum de l’air tout en limitant les déperditions thermiques.

 

Quelle solution de chauffage choisir ?

France PAC Environnement s’appuie majoritairement sur l’aérothermie comme solution de chauffage pour l’ensemble des besoins de l’habitation. L’aérothermie est une solution de chauffage efficace et basé sur l’exploitation d’une énergie renouvelable.

Comment fonctionne l’aérothermie ?

L’aérothermie permet du produire du chauffage en captant les calories naturellement présentent dans l’air extérieur. Ce système de chauffage permet de réduire fortement l’impact environnemental de l’habitation. Cette énergie nécessaire au fonctionnement aérothermique peut-être considéré comme une énergie renouvelable puisque les calories de l’air sont renouvelé automatiquement sous l’action du soleil. On peut même parler d’une énergie solaire. Ces calories ainsi captées permettent la succession de cycles de compression et décompression d’un fluide frigorigène. Cette succession de cycle est assez proche du fonctionnement d’un piston dans un moteur thermique permet de libérer suffisamment de chaleur pour l’ensemble des besoins de l’habitation.

France PAC Environnement préconise l'installation de pompes à chaleur

La pompe à chaleur permet la production de chaleur en exploitant les calories présentent dans l’air extérieur

Quatre étapes sont nécessaires au fonctionnement d’une pompe à chaleur :

  1. L’évaporateur qui transforme le fluide frigorigène en vapeur
  2. Le compresseur qui permet d’augmenter la pression et change l’état du fluide frigorigène de gazeux à liquide
  3. Le condensateur permet au fluide frigorigène de restituer la chaleur généré. Grâce au changement de phase du fluide (qui passe de l’état gazeux à l’état liquide).
  4. Le détendeur qui permet d’abaisser la pression du fluide et le refait passer de liquide à gazeux

Quels sont les solutions de chauffage aérothermiques ?

L’aérothermie permet a France PAC Environnement de proposer 2 solutions basées sur l’aérothermie. Il s’agit de la pompe à chaleur air-eau et la pompe à chaleur air-air. La pompe à chaleur n’est pas une solution d’appoint de chauffage mais bien un chauffage à part entière. Chacune de ces technologies a ses spécificités qui permettent de répondre à l’ensemble des besoins en fonction des caractéristiques du bâtiment. Les pompes à chaleur permettent de diviser par en moyenne 3 ou 4 votre facture énergétique dédié au chauffage.

La pompe à chaleur air-eau

Cette version de la pompe à chaleur air-eau capte les calories présentent dans l’air extérieur pour permettre une production d’eau chaude. Cette eau ainsi chauffer pourra ensuite permettre de chauffer l’air qui l’entour. La PAC air-eau est préconisé dans le cadre de la rénovation d’une maison ancienne car elle s’adapte au circuit de chauffage déjà existant. Le module thermique air-eau permet donc de conserver les radiateurs existants ou le plancher chauffant. La pompe à chaleur air-eau apporte donc un réel confort à l’installation puisqu’elle permet de limiter les interventions au sein de l’habitation.

La pompe à chaleur air-air

Ce type de pompe à chaleur est aussi basé sur l’exploitation des calories présentent dans l’air extérieur, mais cette fois pour chauffer directement l’air intérieur. Contrairement à la version air-eau, la pompe à chaleur air-air nécessite quelques travaux au sein de l’habitation pour permettre l’installation de « split » dans les pièces à chauffer qui vont permettre de diffuser la chaleur produite. Par contre, la pompe à chaleur air-air profite d’une caractéristique réversible qui permet de proposer aussi bien du chauffage en hiver et de la climatisation pour les chaudes journées d’été.

Que définit le COP d’une pompe à chaleur

Le COP permet de déterminer le rendement d’une pompe à chaleur, il s’agit du coefficient de performance. Il permet de mettre en évidence la relation entre la chaleur émise et l’énergie nécessaire a sa production.

Pour donner un exemple, le COP d’une pompe aérothermique sera environ de 3 pour une température extérieure de 7°. Si 1 kWh est acheté, le dispositif restitue 3 fois plus d’énergie. L’environnement a donc fourni gratuitement 2 kWh.

Existe t’il des solutions aérothermique pour obtenir de l’eau chaude sanitaire ?

Sur quel principe s’appuie le ballon thermodynamique ?

Pour le chauffage de l’eau sanitaire, en remplacement de votre vieille chaudière, France PAC Environnement propose également une solution basé sur l’exploitation d’une énergie renouvelable par le biais des ballons thermodynamiques. Le ballon thermodynamique permet une production d’eau chaude sanitaire ou ecs. Le principe de fonctionnement d’un ballon thermodynamique est absolument similaire a celui d’une pompe à chaleur et plus encore d’une pompe à chaleur air-eau puisqu’il s’agit de capter des calories pour permettre de chauffer l’eau contenu dans le ballon du chauffe-eau.

Quel modèle de ballon thermodynamique choisir ?

Il existe 2 versions du ballon thermodynamique, la version monobloc que nous installons le plus possible. Cette version présente l’avantage d’être compact, tout-en-un. Cette version va capter les calories nécessaire a son fonctionnement directement dans la pièce ou il est entreposé. Cependant, dans le cas d’une pièce trop petite, avec une superficie inférieure à 20m3 (hors volume des encombrants). Dans le cas d’une pièce trop exiguë, nous réalisons l’installation de ballons thermodynamiques dit bi-bloc. Cette version est composé essentiellement de 2 éléments. Un chauffe-eau placé à l’intérieur de la maison. Une unité extérieure qui va permettre de capter les calories présentent en abondance à l’extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *