Menu

Comparatif entre chauffage en aérothermie et géothermie

octobre 28, 2020 - aérothermie, Energie renouvelables
Comparatif entre chauffage en aérothermie et géothermie

Le chauffage en aérothermie comme en géothermie sont de plus en plus préconisé pour les habitations en rénovation. France PAC Environnement recommande leur usage car elles permettent d’obtenir des maisons passives à énergie positive. Pendant longtemps les solutions de chauffage écologique étaient constituées de solutions basées sur l’exploitation de l’énergie solaire et de la biomasse. Les nombreuses innovations permettent d’apporter aujourd’hui des solutions toujours basées sur l’exploitation de l’énergie solaire mais en captant cette fois l’énergie thermique fournie par le soleil. La géothermie profite elle de la chaleur stockée sous la surface terrestre.

Les sources d’énergie renouvelable pour le chauffage

La géothermie

Le principe de la géothermie

La géothermie capte donc la chaleur stocké sous terre. Cette réserve d’énergie est inépuisable et rarement exploité car méconnu. Pourtant au temps des romains, les termes se servaient déjà de ces sources chaudes pour leur centre balnéaires. Cette énergie thermique disponible constitue une énergie durable, renouvelable et totalement gratuite. D’ailleurs, plus on pénètre dans les profondeurs terrestre, plus la chaleur est importante. On ne fait d’ailleurs pas le même usage de la chaleur capté en surface et de la chaleur capté en profondeur. En effet, la chaleur capté en surface procure une température d’environ 30°C. Cette chaleur ainsi capté permet de produire un chauffage permettant de répondre a l’ensemble des besoins d’une habitation. On parle de très basse énergie.

En revanche, pour les besoins de locaux industriels, il peut être nécessaire de capter la chaleur plus en profondeur afin de capter des températures situées entre 30°C et 150°C, on parle la de « basse énergie ». Il peut être nécessaire de puiser la chaleur encor plus en profondeur, on parle d’énergie haute. Elle permet de capter des température de 180°C jusqu’à 350°C.

Quels sont les solutions pour capter la chaleur en géothermie ?

Chauffage en aérothermie ou géothermie, France PAC Environnement fait la lumière sur ces 2 technologie basée sur l'exploitation d'énergies renouvelables

France PAC Environnement a constaté un engouement plus important pour le chauffage en aérothermie que pour le chauffage en géothermie

La géothermie s’appuie sur une pompe à chaleur qui permet de capter les calories souterraines dont celle de la nappe phréatique. Cette chaleur considéré comme une source froide subit ensuite plusieurs étapes selon le principe technique de la pompe à chaleur. En effet, la chaleur capté est transmise à un fluide frigorigène qui a la caractéristique de changer d’état. Le fluide frigorigène sous l’influence de la chaleur capté va passer de l’état liquide à l’état gazeux. Ce changement d’état engendrera une augmentation de la pression et donc de la chaleur. Cette chaleur pourra ensuite être redistribué dans l’ensemble de l’habitation.

Les gains énergétiques engendrés est de l’ordre de 75% à 90%. Le seul problème soulevé avec les solutions géothermiques concerne le forage nécessaire pour permettre la production de chaleur au sein de l’habitation. Le rendement dépend de la profondeur de captation.

 

Le chauffage en aérothermie

Le principe aérothermique

France PAC Environnement a pu constater un engouement plus important pour le chauffage en aérothermie. Le fonctionnement d’un chauffage en aérothermie est différents de celui de la géothermie dans la technique de captation des calories. La géothermie capte la chaleur dans les profondeurs alors que l’aérothermie capte les calories directement présentent dans l’air ambiant. La source est donc différentes car le chauffage en aérothermie s’appuie sur l’énergie thermique produite par le soleil. On peut donc parler d’une énergie solaire. Cette technologie permet une production de chauffage même durant les périodes froides avec des températures négatives. Avec le même principe que la pompe à chaleur géothermique, l’aérothermie permet de produire du chauffage pour l’habitation.

La pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau a la aussi un fonctionnement assez similaire. C’est uniquement la méthode de diffusion de la chaleur produite qui diffère. En effet, la pompe à chaleur air/eau permet de chauffer l’eau présente dans le circuit de chauffage, plancher chauffant ou radiateur. Ainsi, c’est l’eau chauffé qui permettra de chauffer l’air environnant.

La pompe à chaleur air/air

La pompe à chaleur air/air permet en captant les calories de l’air ambiant de produire un chauffage efficace pour répondre aux besoins de toute l’habitation. La PAC va permettre de chauffer directement l’air intérieur. La pompe à chaleur air/air profite d’un d’une caractéristique réversible qui lui confère la possibilité de produire de la climatisation.

Quel est la puissance d’une pompe à chaleur

Les fabricants de pompe à chaleur fournissent une référence appelé COP ou coefficient de performance. Elle donne une indication sur le rapport entre l’énergie nécessaire au fonctionnement de la pompe à chaleur et l’énergie produite. En moyenne, la pompe à chaleur nécessite de 1 kWh pour produire entre 3 ou 4 kWh d’énergie thermique. Le COP est donc de 4 dans ce cas. Dans ce cas la pompe à chaleur permet de diviser par 4 l’énergie nécessaire pour le chauffage de l’ensemble de l’habitation.

Le chauffage en aérothermie apporte aussi une solution pour le chauffage de l’eau sanitaire

Le ballon thermodynamique s'appuie sur le principe du chauffage en aérothermie

Le chauffage en aérothermie apporte aussi une solution pour le chauffage de l’eau sanitaire

L’eau sanitaire représente souvent une partie importante de la facture énergétique. Selon l’avis France PAC Environnement, il peut être intéressant de se pencher sur les solutions apportées par le chauffage en aérothermie pour une solution de chauffage de l’eau sanitaire plus écologique et économique. Le ballon thermodynamique dont le fonctionnement est similaire à une pompe à chaleur air/eau apporte cette réponse. Le chauffe eau thermodynamique permet de capter les calories présentent naturellement dans l’air ambiant pour permettre de chauffer l’eau contenu dans le ballon d’eau chaude. Il existe 2 outils qui permettent de chauffer l’eau, la version monobloc et la version bi-bloc.

Dans bien des cas, on recommande l’utilisation de la version monobloc pour son aspect compact. Cependant, dans le cas d’une pièce avec une superficie trop faible, il pourra être plutôt préconisé d’utiliser la version bi-bloc. En effet, une pièce avec une superficie inférieure à 20M3 hors encombrants, le renouvellement des calories ne suffit pas pour permettre de chauffer suffisamment l’eau contenu dans le ballon. La version bi-bloc est donc notamment composé d’un module extérieur tout comme la pompe à chaleur air/eau qui va capter directement à l’extérieur les calories.

Quel choix faire entre le chauffage en aérothermie ou géothermie ?

Dans la majeure partie des cas nous recommandons plutôt de passer par le chauffage en aérothermie que la géothermie car cette dernière génère de lourd travaux. En effet, il est important de faire le bon choix technologique en fonction des caractéristiques de l’habitation et des besoins en chauffage de l’ensemble de l’habitation. Concernant le choix entre la technologie d’une pompe à chaleur air/air et une pompe à chaleur air/eau, il s’agit simplement de prendre en compte les besoins. La pompe à chaleur air/air va proposer une double solution que ce soit la production de chaleur durant les périodes hivernales et une production de climatisation durant les chaudes périodes estivales. Alors que la pompe à chaleur air/eau propose une facilité d’installation en s’adaptant directement au réseau d’eau existant. Elle permet de limiter les travaux au sein de l’habitation ce qui apporte un réel confort.

Finalement, plusieurs points peuvent orienter votre choix de technologie de chauffage :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *