Menu

Energies renouvelables, différence entre la géothermie et l’aérothermie,

juin 9, 2020 - aérothermie
Energies renouvelables, différence entre la géothermie et l’aérothermie,

Aujourd’hui, l’usage d’énergies basées sur l’exploitation d’énergies renouvelables parait indispensable selon l’avis France PAC Environnement et prend différents aspects.

L’un des exemples d’exploitation d’énergies renouvelables se retrouve pour la production de chauffage. Nous avons identifié essentiellement 2 types d’exploitation d’énergies renouvelables pour le chauffage de l’habitation, la géothermie et l’aérothermie.

L’aérothermie consiste a capter les calories présentent dans l’air ambiant et naturellement renouvelé sous l’action du soleil afin de permettre la production de chaleur soit en chauffant l’air intérieur de la maison, on utilisera une pompe à chaleur air/air ou en chauffant de l’eau, on utilise une pompe à chaleur air/eau.

La géothermie consiste a capter les calories aussi de la même façon pour une production de chaleur, mais les calories sont captées dans le sol.

Nous avons identifié deux types de pompes à chaleur utilisant des énergies renouvelables.

Energies renouvelables : la géothermie

La pompe à chaleur géothermique absorbe la chaleur du sol. La même année, la température du sol d’un mètre de profondeur se situe entre 10 ° C et 15 ° C. On parle d’énergie géothermique à très basse température. Son fonctionnement est accompli en insérant des capteurs horizontaux ou verticaux dans le sol. Les pompes à chaleur géothermiques fournissent de l’énergie naturelle, mais leur production nécessite de l’énergie. 4 kWh consommés par COP consomment 1 kWh.

Cette pompe générera des températures élevées en hiver et de la climatisation en été. Il s’agit de la pompe à chaleur dite réversible, qui attire de plus en plus de personnes grâce à cette double fonction.

 

Energies renouvelables : l’aérothermie

La pompe à chaleur à air absorbe la chaleur de l’air, libère de la chaleur en hiver et de l’air frais en été. Habituellement appelé climatiseur réversible. Lorsqu’il est froid, il évacue l’air chaud à l’intérieur et lorsqu’il est chaud, il évacue l’air refroidi.

Tout comme une pompe géothermique, elle nécessite de l’électricité pour fonctionner. Le COP consomme 1 kWh et la production d’électricité est de 4 kWh : c’est le seul point commun partagé par les pompes à chaleur géothermiques et les pompes à chaleur à gaz. Si la température du sol reste stable, la température de l’air varie considérablement. Par conséquent, la génération d’air sera différente du climat de la zone où la pompe à chaleur à air est utilisée. Il est toujours recommandé d’utiliser ce dernier dans les régions à climat tempéré.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

France PAC Environnement en énergies renouvelables

Le principe de l’aérothermie et de la géothermie consiste a capter les calories présente dans l’air ou le sol pour générer de la chaleur

La pompe à chaleur nécessite des calories qui sont soit capté dans l’air ambiant, pour l’aérothermie, soit dans la terre pour la géothermie. Ces calories ainsi capté vont permettre une succession de processus physiques, de compression et décompression d’un fluide frigorigène qui vont permettre de générer la chaleur nécessaire pour chauffer les pièces de vie.

Les avantages et inconvénients de la géothermie

Les avantages

Les inconvénients

 

Les avantages et inconvénients de l’aérothermie

Les avantages

Utilisable en appartement à chauffage individuel

 

Les inconvénients

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *