Menu

Les attentes des professionnels de la filière photovoltaïque des années passées se concrétisent

février 11, 2019 - Photovoltaique
Les attentes des professionnels de la filière photovoltaïque des années passées se concrétisent

La filière photovoltaïque s’assainit

Une politique plus claire pour la filière photovoltaïque

La filière photovoltaïque a enfin plus de visibilité sur les politiques énergies renouvelables du pays. Pour une fois, la filière photovoltaïque a de la visibilité. Un expert du secteur, France PAC Environnement témoigne : « C’est bien la première fois depuis que nous existons que nous savons où nous allons, avec des éléments clairs, nets et précis. Ça faisait longtemps que nous n’avions pas eu cette ambiance, et je parle autant du point de vue du citoyen producteur que de celui du professionnel, car ce manque de visibilité était très embêtant pour la filière ».
Ces derniers mois ont été marqués par l’entrée en vigueur du nouvel arrêté pour l’autoconsommation.

Le marché du photovoltaïque influencé par le principe d’autoconsommation

Le marché du résidentiel est profondément impacté par les textes encadrant l’autoconsommation. « 2016 et 2017 ont été marquées par une forme d’attente. Nous ne savions pas ce qu’il y allait avoir dans le décret, au niveau des faits et au niveau des aides. Comme tout marché qui peut percevoir des aides de l’État, nous en dépendons énormément. Donc dès qu’on sait qu’un décret va sortir, on attend pour voir et pour investir. Il y a eu un gel du marché dans cette attente-là. » « Entre 2016 et 2017, il y a une baisse de la demande sur les projets de revente totale, même si on a fait encore quelque 9 KW fin 2016. La modification des tarifs de rachat à mai 2017 a redistribué les cartes. »

La filière photovoltaïque a atteint la parité réseau

France PAC Environnement

Les différentes solutions proposées par la filière photovoltaïque

Économiquement, le photovoltaïque atteint la parité réseau. « Je pense que c’est naturel que les tarifs d’achat disparaissent car nous voyons des installations sur grandes toitures ou au sol dont le prix, le coût de production de l’électricité photovoltaïque, atteint des niveaux très bas. Aujourd’hui le photovoltaïque est moins cher que le nucléaire sur de grandes installations. » « Cette année a été très intéressante pour le photovoltaïque, avec différents voyants qui sont passés au vert. Ça fait longtemps que sur le marché photovoltaïque, nous attendons la parité réseau. Et nous la voyons commencer à arriver, y compris sur notre territoire. Je pense à la parité réseau dans le Sud, sur un grand nombre de projets. » Néanmoins, certaines entreprises françaises et européennes productrices de panneaux photovoltaïques ont fait faillite. « Parallèlement, nous avons constaté la faillite de certains concurrents. Du coup, nous, nous avons plus de travail. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *