Menu

Quelques innovations d’intégration photovoltaïque

décembre 24, 2018 - Photovoltaique
Quelques innovations d’intégration photovoltaïque

Produire sa propre énergie solaire sans avoir à installer de gros panneaux disgracieux sur son toit ou dans son jardin, c’est la promesse de nombreuses innovations visant a améliorer l’intégration photovoltaïque.

Innovation pour l’intégration photovoltaïque

Constat France PAC Environnement sur les méthodes d’intégration photovoltaïque actuelles

Les panneaux solaires ont beau être un investissement intéressant pour les particuliers qui souhaitent réduire leur impact sur l’environnement. Cependant, ils restent peu esthétiques et très encombrants. Il existe désormais de nombreuses alternatives aux traditionnels panneaux photovoltaïques pour produire de l’énergie solaire : nous vous présentons ici les plus prometteuses. Nous avons basé cette petite étude grâce a l’appuie de France PAC Environnement et de son expertise de plus de 10 ans dans le domaine.

Les tuiles solaires, une solution plus esthétique

Les tuiles solaires sont déjà commercialisées par plusieurs entreprises. Cependant, la complexité de l’installation et la multiplication des raccordements liés à la superficie des surfaces photovoltaïques freine son utilisation. Ces tuiles sont semblables aux tuiles traditionnelles que l’on trouve sur nos toits : elles sont imperméables et isolantes. Composées de cellules photovoltaïques au silicium, elles diffèrent très peu des panneaux solaires classiques. Très résistantes et garanties au minimum 25 ans, leur avantage premier reste leur esthétique. Le fabricant vante des toits solaires « plus beaux » que les toits classiques. Cette innovation ravira d’autant plus celles et ceux qui habitent près d’un monument historique ou dans une zone classée, qui se sont peut-être vu refuser l’installation de panneaux solaires en raison de leur aspect inesthétique. Etant donné qu’il s’agit d’une technologie récente, les coûts sont relativement élevés et les rendements ne sont pas encore tout à fait assurés d’être équivalents à ceux des panneaux classiques.

Le vitrage solaire : des panneaux presque invisibles

Plutôt que d’installer des panneaux sur le toit, c’est maintenant les fenêtres qui se chargent de produire de l’énergie. Les matériaux solaires transparents semblent être l’avenir du panneau solaire. Pour l’instant encore très peu répandu, ces matériaux minces et plastiques peuvent être utilisés sur les bâtiments, les vitres de voiture, les téléphones portables ou d’autres appareils à surface transparente. Il est possible de les appliquer sur des fenêtres existantes ou de les intégrer à l’intérieur d’un double vitrage, sans perturber la vue. L’idée tout à fait novatrice a été reprise par de nombreuses entreprises. Si le procédé est déjà industrialisé, le rendement de ces panneaux laisse encore à désirer et ne vient pas encore faire concurrence aux panneaux photovoltaïques classiques.

Les briques solaires, pour construire des bâtiments 100% solaires ?

France PAC Environnement

Intégration photovoltaïque, brique solaire

Sur le même principe que le vitrage solaire, le but est de laisser passer la lumière naturelle tout en la transformant en énergie. À installer sur les façades, cette brique a été conçue par des scientifiques de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni, qui ont ensuite créé leur propre start-up Build Solar. Ce dispositif a pour vocation d’alimenter des immeubles en énergie, et ne s’adresse donc pas réellement aux particuliers. Les blocs de verre, carrés de 19 cm de côté et 8 cm de profondeur, sont parsemés de creux qui focalisent la lumière entrante sur des cellules photovoltaïques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *