Menu

Isolation thermique avec France PAC Environnement

juin 15, 2020 - isolation
Isolation thermique avec France PAC Environnement

Pour réduire la consommation en énergie d’une maison et donc réduire les coûts, France PAC Environnement recommande de s’attaquer aux problématiques d’isolation thermique. La première réaction de la plus part des clients que nous rencontrons est de considérer le changement du type d’énergie utilisé pour le chauffage de la maison.

 

L’isolation est une priorité

Il convient de rappeler que selon l’avis France PAC Environnement l’investissement le plus rentable sera toujours l’isolation qui est essentielle dans le cadre de la rénovation énergétique d’une maison. Le chauffage représentant 2/3 de la consommation énergétique de notre habitat, il faut lui donner la priorité. La transformation énergétique s’articule donc autour d’un point central: l’isolation. L’isolation est l’action la plus rentable possible, en fait, l’énergie la moins chère est l’énergie qui n’est pas consommée.

 

Rénovation énergétique, idées réçues

  Idée reçue 1 :

Rien de tel que les énergies renouvelables pour lutter contre le réchauffement climatique et réduire la consommation

Les bâtiments bien isolés permettent aux équipements de chauffage et de ventilation de fonctionner plus efficacement, réduisant ainsi la consommation d’énergie et les émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

Ce n’est qu’en utilisant des matériaux d’isolation de haute qualité pour réduire la demande de chauffage que nous pouvons utiliser des énergies renouvelables pour répondre à la plupart des besoins en énergie traditionnelle, qui ne peut être utilisée que comme énergie de secours.

 

  Idée reçue 2 :

Pour réduire la consommation d’énergie, j’ai remplacé la chaudière

Avant l’isolation thermique, le remplacement de vieilles chaudières dans une maison «épave thermique» par des chaudières performantes ne changera rien. Les chaudières haute performance dans les maisons non isolées sont comparables aux robinets haute performance fonctionnant dans des seaux non poreux.

 

  Idée reçue 3 :

Afin de réduire la consommation d’énergie, j’ai changé la fenêtre

Le remplacement des fenêtres peut réduire l’impact des murs froids, mais il ne réduira pas la consommation d’énergie comme l’isolation du toit et des murs. Malgré tout, ce type de travaux permet malgré tout d’éviter 10% à 13% de fuites thermiques.

S’il s’agit d’un nouveau bâtiment, tous les murs de la maison peuvent  être isolés alors que lors d’une rénovation, il n’est pas toujours possible de vérifier pleinement la qualité de l’enveloppe du bâtiment. Ensuite, des travaux d’isolation sont effectués dans différents domaines (toitures, murs, etc.) et peuvent durer plusieurs années.

 

Quels sont les cibles prioritaires qui nécessitent une isolation ?

L'isoaltion est prioritaire pour une rénovation énergétique efficace

France PAC Environnement identifie les sources de déperditions énergétique

France PAC Environnement vous aide a identifier les zones a isoler en priorité, mais généralement, nous avons constaté que l’isolation thermique du grenier, des combles ou sous toiture est une priorité absolue tout simplement car l’air chauffé a tendance a monter pour finalement s’échapper de l’habitation. Si on suit ces principes généraux, on peut penser que l’effet d’isolation thermique des portes et fenêtres est meilleur que celui du sol. En fait, il est plus facile de modifier les portes et fenêtres que de réaliser l’isolation thermique du mur.

Dans un second temps, l’isolation thermique au sol peut être intéressante, en particuliers dans des cas précis : par exemple, les bâtiments avec de très petites hauteurs disponibles sous les portes et les portes du sol au plafond dans un sol plat, les bâtiments sur des vides sanitaires inaccessibles, etc…

 

Une action différenciée en fonction de l’habitation

Les recommandations de France PAC Environnement varient en fonction du type d’habitation :

Maison en construction

Choisir des matériaux d’isolation performants, c’est s’assurer de minimiser les besoins de chauffage et de refroidissement, limitant ainsi les coûts d’électricité sans compromettre le confort!

Maison en rénovation

Agir selon la réglementation «isolation des murs et ventilation mécanique + fenêtres et coupures de courant», ce qui réduit au moins de moitié la consommation d’énergie, donc le montant de la facture est également réduit de moitié. Cette première étape peut déjà réduire la plupart des pertes de chaleur, ce qui permet de réduire confortablement la consommation d’énergie.

 

Pour France PAC Environnement la priorité se situe dans les parties hautes de la maison

La perte de chaleur la plus évidente provient du toit. Par conséquent, la priorité est d’avoir une bonne isolation thermique dans le grenier, les combles ou sous-toiture.

Pour les murs, l’isolation par l’extérieur appelé Isolation Thermique Extérieur (ITE) est très possible car elle devient de plus en plus accessible,  facile à mettre en œuvre et permet en plus une rénovation esthétique (pas de mouvement, pas de perte d’espace de vie). Il existe aujourd’hui de nombreux matériaux d’isolation sur le marché: écologiques, efficaces, bon marché, adaptés à tous les goûts et tous les prix. Cependant, France PAC Environnement a fait le tri de façon a respecter certains critères écologiques, économique, esthétique,… parce que le choix du matériau isolant est crucial car chaque matériel isolant a ses caractéristiques spécifiques, qui répondent à des attentes différentes en termes de performances, de durabilité ou d’écologie

Pour résumer, les principales sources de pertes de chaleur sont le toit (30%), les murs (25%) et le sol (10%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *