Menu

Optimisation énergétique efficace avec France PAC Environnement

août 21, 2020 - aérothermie, isolation, Photovoltaique, ventilation
Optimisation énergétique efficace avec France PAC Environnement

France PAC Environnement agit depuis plus de 10 ans sur le territoire français. Nous permettons aux particuliers comme aux professionnels de réaliser des économies énergétiques au travers d’optimisation énergétique des bâtiments.

France PAC Environnement a mis en place une méthodologie bien rodé. Elle consiste avant tout a réduire les besoins en chauffage. Ensuite nous recommandons de remplacer l’ancienne solution de chauffage par une solution moins énergivore. Enfin, nous apportons toute notre expertise pour permettre a tous de devenir producteur d’électricité photovoltaïque.

La première étape d’une optimisation énergétique réussit : réduire les besoins en chauffage.

L’isolation pour conserver la chaleur au sein de l’habitation

Selon l’avis France PAC Environnement, l’isolation est une étape essentielle qui constitue la base d’une optimisation énergétique. En effet, il est important de limiter les fuites thermique afin de réduire le besoin énergétique dédié au chauffage.

France PAC Environnement réduit vos besoins en chauffage avec l'isolation

L’isolation thermique peut se faire de différentes façon. La plus pertinente et surement l’isolation des parties situé en haut de l’habitation pour une optimisation énergétique efficace

Nous proposons des solutions adaptées à la configuration de votre maison. L’air chauffé devient plus léger et a donc tendance a monter. Bien souvent, lorsque l’isolation est inexistante ou mal réalisé, cet air chauffé va directement s’échapper par la toiture. Pour cette raison nous proposons par exemple l’isolation des combles en s’appuyant sur la méthode du soufflage. Cette méthode permet une facilité d’utilisation et de mise en place. De plus elle assure surtout une isolation performante. La constitution d’un tapis isolant continue qui permet de supprimer toute déperdition thermique assure la performance de cette méthode d’isolation. Cette méthode d’isolation permet de réduire de 30% la facture énergétique dédié au chauffage. Cette économie n’est pas négligeable dans le cadre d’une optimisation énergétique.

Optimisation de la ventilation pour limiter les pertes thermiques

La ventilation est un élément indispensable d’une habitation car elle permet un assainissement de l’air. Cependant, dans la majeur partie des solutions ventilation, le problème des pertes thermiques reste important. Pour limiter ces déperditions thermique, France PAC Environnement s’appuie en majorité sur la VMC Double Flux qui permet un bon renouvellement de l’air en limitant les pertes de chaleur.

Pour celà, la VMC Double Flux va dans un premier temps filtrer l’air du flux entrant pour éliminer un maximum d’allergène puis cet air va récupérer la chaleur contenu dans le flux d’air sortant. Ainsi, la VMC Double Flux permet un renouvellement efficace en limitant les déperditions énergétiques.

 

Quelle solution de chauffage adopter ?

France PAC Environnement s’appuie majoritairement sur l’aérothermie pour proposer une solution de chauffage écologique et économique. En effet, l’aérothermie est basée sur l’exploitation d’une énergie renouvelable constitué par les calories présentes dans l’air ambiant. On parle d’une énergie renouvelable tout simplement parce que ces calories qui sont nécessaires au fonctionnement du principe aérothermique sont renouvelés « automatiquement » sous l’action du soleil, on peut même parler d’énergie solaire puisqu’elle est généré par le soleil.

L’aérothermie permet la production de chauffage au travers de 2 technologies principalement : la pompe à chaleur air/eau et la pompe à chaleur air/air.

La pompe à chaleur air/eau

Le principe de cette technologie consiste a capter les calories de l’air ambiant pour permettre de chauffer de l’eau qui elle même chauffera l’air qui l’entoure. Cette technologie est appréciable puisqu’elle peut se raccorder directement au circuit de chauffage de l’habitation permettant ainsi les interventions lourdes au sein de la maison. La pompe à chaleur air/eau apporte donc un réel confort à l’installation.

La pompe à chaleur air/air

Le principe de cette version consiste aussi a capter les calories de l’air ambiant, mais cette fois pour chauffer directement l’air des pièces à vivre. Cette version nécessite l’installation de diffuseurs appelés communément « splits » dans les pièces à chauffer. Par contre, la pompe à chaleur présente un avantage non négligeable grâce à son aspect réversible qui lui confère la possibilité de produire climatisation, comme chauffage.

L’aérothermie pour chauffer l’eau sanitaire

France PAC Environnement s’appuie aussi sur l’aérothermie afin de proposer une solution de chauffage de l’eau sanitaire. Le ballon thermodynamique s’appuie sur l’exploitation d’une énergie renouvelable. Cette technologie est absolument similaire au fonctionnement d’une pompe à chaleur Air/Eau. Elle a pour principe de capter les calories de l’air pour permettre de chauffer l’eau contenu dans le chauffe-eau.

Il existe 2 versions du ballon thermodynamique. La version monobloc qui est plus compact et concentre l’ensemble de la technologie dans un seul appareil. La version bi-bloc qui peut être nécessaire d’utiliser lorsque la pièce ou est installé le ballon est trop petite pour permettre un renouvellement suffisant et nécessaire pour le fonctionnement du ballon.

 

Devenez producteur photovoltaïque

France PAC Environnement a développé une expertise depuis plus de 10 ans dans le secteur photovoltaïque. Selon l’avis France PAC Environnement, les solutions photovoltaïques sont surement les plus pertinentes en substitution de la production énergétique actuelle qui est en majorité d’origine fossile et qui représente souvent une source de pollution.

Le photovoltaïque est-il vraiment écologique ?

France PAC Environnement s’est assuré bien évidemment que les projets photovoltaïque revêtait bien un aspect écologique. Il faut savoir que le constituant principal d’un panneau photovoltaïque est le silicium. Il est le deuxième élément le plus présent sur Terre après l’oxygène. La seul étape qui génère un impact environnemental est la fabrication des panneaux. Mais cet impact est rapidement compensé en 2 à 3 ans d’exploitation. Ce qui est tout a fait négligeable pour une projet de 30 à 40 ans. Le secteur photovoltaïque s’est déjà organisé concernant la fin de vie des installations photovoltaïques. Il existe aujourd’hui des usines de recyclage dédié. Ces usines permettent ainsi un recyclage à hauteur de 90%.

L’avenir énergétique sera photovoltaïque pour France PAC Environnement

Selon l’avis France PAC Environnement, le secteur photovoltaïque est aujourd’hui mature. Il nécessite bien encore quelques optimisations mais il permet d’apporter une production d’électricité fiable. Les panneaux photovoltaïques dont le principe a était découvert il y a plus de 100 ans déjà a pu faire ses preuves en milieu hostile, que ce soit pour permettre l’autonomie des satellites et autres instruments nécessaires dans l’espace ou pour profiter du meilleur ensoleillement possibles dans les déserts.

Le passage au photovoltaïque prend toute sa valeur au regard de l’évolution du prix de vente de l’électricité. Ces hausses constantes ne sont pas près de cesser. Elles sont en lien direct avec l’entretien de nos centrales nucléaire qui aujourd’hui sont vétustes. Elles nécessitent donc soit un démantèlement soit une rénovation. Le coût de cet entretien est directement répercuté sur la facture du consommateur. Le photovoltaïque permet de réduire cet impact en vous permettant de produire vous même votre électricité. Ensuite, lorsque vous êtes producteur photovoltaïque vous avez la possibilité soit de consommer directement l’électricité produite par vos panneaux, on parle d’autoconsommation photovoltaïque soit de revendre l’électricité produite sur le réseau national au travers d’un contrat d’obligation d’achat de 20 ans. Cependant, France PAC Environnement recommande plutôt de passer en autoconsommation au vue du prix de rachat de l’électricité produite qui n’a de cesse de baisser.

Quel type de panneau photovoltaïque choisir ?

Il existe majoritairement 3 types de panneaux photovoltaïques dont le constituant principal est le silicium. La différence entre ces trois types de panneaux provient du traitement effectué sur le silicium :

  1. Les cellules monocristallines qui représentent 30% du marché mondial : plus efficaces pour capter l’énergie solaire et le rayonnement diffus. Le travail nécessaire pour produire ces modules photovoltaïques est plus important, plus énergivore et donc plus coûteux. Ce type de module solaire revient ainsi plus cher que des panneaux polycristallins. Les panneaux solaires monocristallins sont encore beaucoup utilisés lorsque les besoins énergétiques sont importants et que la surface disponible est faible.
  2. Les cellules polycritallines qui représentent presque 60% du marché mondial : Le principale avantage de ce type de panneaux est que la fabrication est moins chère et moins énergivore que celle des panneaux solaires monocristallins. Le prix des panneaux solaires polycristallins est donc moins important. Aujourd’hui, ce sont les panneaux solaires les plus plébiscités notamment pour cette dernière raison.
  3. Les cellules amorphes qui représentent moins de 5% du marché mondial

Qu’appel ton autoconsommation photovoltaïque ?

L'autoconsommation photovoltaïque pourrait se substituer à une production énergétique polluante

Dans le cadre d’une optimisation énergétique, France PAC Environnement recommande de passer par l’autoconsommation photovoltaïque

L’autoconsommation photovoltaïque est un principe qui consiste a consommer directement dans l’habitation l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques. L’inconvénient d’une production d’électricité photovoltaïque provient du faite que cette production ne peut se faire qu’en présence du soleil et a donc lieu en alternance en fonction de l’alternance jour/nuit. Il existe sur le marché 2 types de solutions pour optimiser le taux d’autoconsommation. Le taux d’autoconsommation est le rapport entre l’électricité photovoltaïque consommé et l’électricité acheté sur le réseau. Il s’agit des batteries solaires pour lisser la disponibilité énergétique en fonction des besoins et la domotique pour lisser les besoins en fonction de la production d’électricité.

France PAC Environnement ne recommande pour le moment pas encore l’usage des batteries solaires tout simplement parce qu’elles sont la source d’un impact environnemental important soit par l’usage de métaux rares soit par l’émission de pollutions diverses. De plus les batteries solaires ont encore un coût élevé au regard du bénéfice qu’elles apportent. En revanche, nous recommandons vivement l’usage de solution domotique. La domotique va permettre de resynchroniser la consommation en fonction de la production. La domotique permet la mise en fonction automatique des appareils les plus énergivores en fonction de la production d’électricité photovoltaïque faite par les panneaux.

Qu’est ce qu’un onduleur ?

L’onduleur est un élément indispensable d’une installation photovoltaïque. Les panneaux photovoltaïque génèrent un courant continu. Ce courant converti par L’onduleur converti le courant généré en courant alternatif afin d’être réinjecté sur le réseau ou consommé au sein de la maison. Cependant, l’utilisation d’un seul onduleur pour l’ensemble de l’installation pose problème. Lorsque l’un des panneaux est à l’arrêt pour cause d’ombre portée temporaire ou simple problème technique ce qui peut arriver dans un projet de 30 à 40 ans, c’est l’ensemble de l’installation qui est branché en série et qui est à l’arrêt.

Pour parer à cette problématique, France PAC Environnement ne réalise que des installations avec des micro-onduleurs qui apporte une indépendance de chaque module photovoltaïque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *