Menu

Les étapes de la fabrication d’un panneau solaire

novembre 18, 2020 - Photovoltaique
Les étapes de la fabrication d’un panneau solaire

Selon l’avis France PAC Environnement, le panneau solaire est surement la solution la plus pertinente pour apporter des solutions de production d’énergie électrique permettant de limiter notre impact sur l’environnement tout en apportant une indépendance et en supprimant les problématiques liées au transport énergétique.

Les différentes solutions énergétiques écologique

Pour permettre aux particuliers de devenir producteur d’une électricité sans impact environnemental il existe principalement 2 solutions, l’éolien et le photovoltaïque. Chacune de ces solutions présentent des avantages, mais France PAC Environnement recommande plutôt l’usage du photovoltaïque.

La production énergétique éolien

Il existe aujourd’hui des solutions permettant aux particuliers de s’équiper d’une éolienne pour devenir producteur d’électricité. Il s’agit en effet de profiter du vent pour assurer cette production. On peut donc bien parler d’une énergie renouvelable. On peut d’ailleurs même parler d’une énergie solaire. En effet, le vent fait suite à une différence de température dans l’air induite par l’influence du soleil. Contrairement aux solutions photovoltaïques, les solutions éolienne nécessitent des parties mécaniques. Ces parties mécaniques nécessitent tout de même un entretien régulier contrairement aux solutions basées sur l’utilisation de cellules photovoltaïques qui ne nécessitent que peu d’entretien. D’autre part, la production d’électricité faite par une solution éolienne est moins prévisible qu’une production faite par des cellules photovoltaïques. La production d’électricité photovoltaïque dépend de la présence du soleil alors que la production éolienne dépend de la présence et de la force du vent.

La production énergétique avec un panneau solaire photovoltaïque

Selon l’avis France PAC Environnement c’est surement la solution la plus prometteuse pour assurer l’autonomie énergétique de nos maisons et bâtiments. En effet, le panneau solaire photovoltaïque est plus performant sur de nombreux aspects. Le panneau solaire photovoltaïque ne nécessite que peu d’entretien. L’entretien du panneau solaire photovoltaïque et assez limité. En effet, la majeur partie des éléments qui viennent se poser sur les panneaux sont soit balayé par le vent soit nettoyé par l’eau de pluie. Un nettoyage plus appuyé peut être nécessaire de temps à autre.

D’autre part, la production d’électricité photovoltaïque et plus prévisible que la production d’électricité éolienne car elle dépend de la présence du soleil et donc de l’alternance jour/nuit. La production d’électricité photovoltaïque est permise grâce aux propriétés semi-conductrice des cellules photovoltaïques. Les cellules photovoltaïques sont essentiellement basées sur l’utilisation du silicium. Ce point est d’ailleurs importer car il assure une limitation de l’impact environnemental généré par la fabrication d’un panneau solaire photovoltaïque. En effet, le silicium est le deuxième élément le plus présent sur terre après l’oxygène. Son prélèvement n’impact donc pas les ressources terrestres.

La production photovoltaïque présente donc bien plus d’intérêt qu’une production d’électricité d’origine éolienne dans le cadre d’une production d’électricité permettant de répondre aux besoins énergétiques d’une habitation.

Qu’est ce que l’autoconsommation ?

L’autoconsommation est un principe consistant a consommer directement au sein de l’habitation l’énergie produite par les cellules photovoltaïques. Ce principe apporte une certaine autonomie énergétique. Cette solution permet donc de limiter l’impact de la hausse des prix de l’électricité. D’ailleurs cette hausse des prix est justifié par la fin de vie des centrales nucléaires qui nécessitent soit un entretien soit un démantèlement. Dans les 2 cas les coûts sont assumé par le consommateur énergétique final. Cependant, l’autoconsommation nécessite tout de même quelques aménagements. En effet, il est aujourd’hui plus intéressant de consommer l’électricité produite que de la revendre par le biais d’un contrat d’obligation d’achat de 20 ans. Cependant, il est capital de comprendre que le principe de fonctionnement même d’une installation photovoltaïque dépend de la présence du soleil.

Les différents types de cellules pour un panneau solaire photovoltaïque

Les cellules photovoltaïques en silicium mono cristallin

On utilise un seul cristal de silicium pour constituer la cellule photovoltaïque de ce type. Ce type de cellule permet donc une rentabilité du panneau solaire photovoltaïque optimum. Cependant, les coûts de fabrication plus important induise des prix de vente plus élevé que des panneaux photovoltaïques poly cristallin

Les cellules photovoltaïques en silicium polycristallin

Cette technologie de cellule photovoltaïque est surement la plus répandue. Ces panneaux représentent plus de 50% du marché. Pourtant ce n’est pas la solution photovoltaïque la plus performante, mais elle représente surement la solution la plus équilibré en terme de rentabilité. Elle permet un juste équilibre entre la rentabilité du projet et l’investissement nécessaire a sa mise en place. Le mode de fabrication de ce type de cellules diffère car il s’appuie sur un seul même cristal de silicium pour constituer les cellules photovoltaïques.

Quels sont les solutions permettant d’optimiser le taux d’autoconsommation ?

Les solutions permettant d’optimiser le taux d’autoconsommation se présente soit comme des solutions de stockage soit comme des solutions de répartition des besoins en fonction des la production faite par les panneaux photovoltaïques. Il s’agit de la domotique qui permet de resynchroniser la consommation en fonction de la production d’électricité faite par les panneaux photovoltaïques. La domotique présente l’intérêt majeur de coller à l’aspect écologique d’un projet photovoltaïque ce qui n’est pas le cas des batteries solaires. En effet, les batteries solaires s’appuient dans la majeur partie des cas sur l’utilisation de métaux rares avec l’ensemble des problématiques sociétales et environnementales que cela induit. De plus dans la majeure partie des cas, les batteries en fin de vie sont très mal assimilées et recyclées. Pour ces raisons, France PAC Environnement recommande plutôt l’usage de la domotique que celui de batteries de stockage.

France PAC Environnement recommande aussi de réduire les besoins énergétiques de votre habitation

Le taux d’autoconsommation peut s’améliorer de 2 manières, soit en augmentant la production d’énergie électrique d’origine photovoltaïque, soit en réduisant les besoins énergétiques de l’habitation. Une solution indirecte pour améliorer le taux d’autoconsommation consiste donc a réduire la consommation d’un foyer sans renier sur le confort. L’un des éléments d’une habitation qui consomme le plus concerne le chauffage. Le chauffage représente a lui tout seul en moyenne 65% de la consommation énergétique globale d’une habitation. Pour réduire ce pôle de dépense énergétique important, France PAC Environnement propose 2 plans d’attaque : la réduction des besoins en chauffage sans empiéter sur le confort et l’installation de solution de production de chauffage plus économique.

Réduction des besoins en chauffage

Pour réduire les besoins en chauffage d’une habitation, il est possible par exemple de réaliser une isolation des parties hautes d’une habitation. En effet, il est essentiel d’agir en priorité sur les parties situées en hauteur. L’air chauffé est plus léger, il a donc tendance a s’élever pour finalement s’échapper par la toiture.

Isolation par soufflage

Nous apportons une solution basé sur la technologie du soufflage. Cette technique d’isolation profite d’une simplicité de réalisation, d’une forte efficacité d’isolation et d’un confort lors de l’installation. En effet, cette technique permet d’intervenir sans travaux au sein de l’habitation ni limitation de superficie habitable. De plus cette technique assure une réelle efficacité puisqu’elle permet d’obtenir un tapis isolant uniforme jusque dans les moindres recoins.

Cette méthode permet d’atteindre de très bon résultats puisqu’elle permet en moyenne de réduire la facture énergétique de 30%. Le principe d’application est assez simple puisqu’il s’agit simplement de projeter des flocons d’isolant sur la zone a isoler. Ces flocons vont s’agglomérer pour finalement former un tapis uniforme. Les matières utilisées pour la réalisation de l’isolation sont 100% d’origine naturelle et 100% recyclable. Ces matières présentent bien évidemment toutes les sécurités nécessaires, ininflammable, imputrescible et hydrophobe. D’autres solutions d’isolation présentent les mêmes intérêts comme l’Isolation Thermique Extérieure. En général une telle isolation permet de réaliser près de 20% d’économies.

VMC Double Flux

Pour France PAC Environnement, il peut-être aussi pertinent de s’attarder sur la problématique de la ventilation. En effet, la ventilation est un élément indispensable d’une habitation. Cependant, elle est souvent la source de déperditions énergétiques importantes. Lors de l’expulsion de l’air « pollué » de l’habitation, ce flux emporte avec lui des calories produite par le chauffage. Nous proposons l’installation de la VMC Double Flux qui permet un bon renouvellement de l’air tout en limitant les déperdions de chaleur. La VMC Double Flux capte l’air frais extérieur et le filtre. Ensuite, il charge des calories captées sur le flux d’air sortant. La VMC permet donc un échange de calories sans mélange d’air. Elle assure un renouvellement efficace de l’air en limitant les pertes de chaleur et donc les besoins en chauffage

Remplacement de la solution de chauffage

France PAC Environnement s’appuie essentiellement sur l’aérothermie pour assurer la production de chaleur. Il existe principalement 2 technologies permettant la production de chauffage en s’appuyant sur l’aérothermie. On parle de pompe à chaleur version air/eau et la version air/air. L’aérothermie est une solution de chauffage basé sur l’exploitation d’une énergie renouvelable. Il s’agit ici de profiter de la chaleur généré par le réchauffement solaire. La pompe à chaleur s’appuie donc sur une énergie renouvelable pour fonctionner. La pompe à chaleur air/eau présente l’avantage majeur de pouvoir se raccorder directement au réseau de chauffage existant. Ainsi cette technologie apporte un réel confort lors de l’installation.

Par contre la pompe à chaleur air/air nécessite l’installation de diffuseurs ou splits. Ils permettent de répartir la chaleur dans l’ensemble des pièces de vie. La pompe à chaleur air/air présente souvent une caractéristique réversible. Cette caractéristique lui confère la possibilité de produire de la chaleur en hiver comme de la climatisation en été. La pompe à chaleur permet en moyenne de diviser par 3 les besoins énergétiques dédiés au chauffage d’une habitation.

Parallèlement, il existe aussi une solution permettant de produire de l’eau chaude sanitaire en profitant de l’aérothermie. En effet, le ballon thermodynamique apporte une solution écologique et économique. Cette solution de chauffage de l’eau sanitaire permet de réduire de 70% la facture énergétique dédié au chauffage de l’eau sanitaire. Le ballon thermodynamique fonctionne comme une pompe à chaleur air/eau. Il capte les calories présentent dans l’air ambiant pour permettre une production d’eau chaude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *