Menu

Rappel sur les unités de mesure électrique utilisé pour la technologie photovoltaïque

avril 8, 2019 - Photovoltaique
Rappel sur les unités de mesure électrique utilisé pour la technologie photovoltaïque

Il est important de bien connaître le vocabulaire utilisé pour mieux comprendre la technologie photovoltaïque. En effet, comme toute technologie innovante, la filière photovoltaïque a sa propre terminologie.

La tension électrique – Volts (V)

Cette unité mesure la différence de potentiel, ou tension (notée « U »), entre deux points d’un circuit électrique. En plomberie, la tension correspondrait à la pression de l’eau.

L’intensité électrique

Ampères (A)

Il s’agit de l’intensité (notée « I ») d’un courant électrique circulant, autrement dit la quantité d’électrons qui traverse un point du circuit en 1 seconde. En plomberie, l’intensité serait le débit d’eau dans le tuyau.

Amperes.heure (Ah)

Exprimé normalement en Coulomb, l’ampère. heure permet de mesurer la quantité d’électricité passant par un point d’un circuit électrique en une heure. En plomberie, on parlerait d’un volume d’eau.

La puissance électrique

Watt (W)

Le watt permet de mesurer la puissance (notée « P »). C’est-à-dire le produit de la tension par l’intensité (P = U x I). Reprenons notre analogie hydraulique : plus la pression sera forte, et plus la taille du tuyau sera importante, plus la « force » de l’eau, sa puissance, sera grande.

Watt crête (Wc)

Non, cela n’est pas un coton grec ! Le Watt crête est la puissance maximale atteignable par un système électrique donné, ici un panneau ou un ensemble de panneaux photovoltaïques. Cette caractéristique est mesurée par les fabricants des cellules dans des conditions « standards » (irradiation solaire de 1000 W/m2 ; température 25°c), ce qui permet de comparer les différentes technologies et/ou modèles de panneaux entre eux.

Watt heure (Wh)

Il s’agit tout simplement de la puissance fournie par les panneaux en une heure de fonctionnement effectif. Cette mesure matérialise la quantité d’énergie vendue (ou achetée). Elle est donc naturellement à la base de la facturation. Le Watt heure étant une assez petite quantité d’énergie, on utilise souvent ses multiples : le KiloWatt heure (1 KWh = 1000 Wh) et le MégaWatt heure (1 MWh = 1000 KWh = 1 000 000 Wh).

La puissance apparente (VA)

Exprimée en VoltsAmperes (ou KiloVolts Ampère : KVA), elle mesure la puissance réellement injectée dans le réseau par l’installation.
En effet, comme tout système, la technologie photovoltaïque perd une partie de sa production dans son propre fonctionnement. Les électrons émis par les cellules photovoltaïques vont notamment parcourir des fils électriques (pertes par effet joule), puis être transformés en courant alternatif (pertes dans l’onduleur). Pour le gestionnaire du réseau électrique, cela n’est donc pas la puissance de vos panneaux qui compte, mais la « puissance apparente » effective de votre installation. C’est pourquoi un certain nombre de critères administratifs sont indiqués en KVA.

Le rendement (%)

Pour des modules photoélectriques, le rendement correspond à la part de l’énergie solaire frappant les cellules effectivement transformée en courant continu à la sortie des panneaux.
En effet, une quantité non négligeable des photons constituant la lumière du soleil est perdue (notamment par réflexion et diffusion au niveau de la vitre du module).

France PAC Environnement leader de la technologie photovoltaïque

Fonctionnement photovoltaïque

Aujourd’hui, la majorité des cellules du marché ne dépassent pas 20%, mais les chercheurs ont déjà dépassé les 35% en laboratoire et espèrent tangenter l’actuelle limite théorique établie à 50%.
Pour un onduleur, le rendement correspond à la part de courant continu effectivement transformée en courant alternatif. Le reste étant dissipé, notamment par effet joule, lors de la transformation.

Pour une installation complète, le rendement correspond à la part de l’énergie solaire frappant les cellules effectivement transformée en courant alternatif utilisable. Elle est globalement égale au produit du rendement des panneaux par celui de l’onduleur (auxquels il faut ajouter les pertes dans le câblage, les compteurs, etc.).

La technologie photovoltaïque vous intrigue, vous passionne, ou tout simplement vous souhaitez des informations pour pouvoir lancer votre projet, n’hésitez pas a visiter la page Facebook de France PAC Environnement ou tout simplement a les contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *